La rivière Godbout

La rivière Godbout

Longue de 112 km, la rivière Godbout traverse le territoire de la Manicouagan dans la Haute-Côte-Nord ou la moyenne-Côte-Nord.

La rivière se jette dans le fleuve près du village de Godbout.
La rivière Godbout est surtout connue pour la beauté de ses rives. En effet, des escarpements rocheux donnent un effet grandiose à la rivière. De ces escarpements rocheux, on peut admirer le saut des saumons en pleine montaison à plusieurs endroits.

La rivière est caractérisée par ses nombreux rapides et chutes. 7 chutes apportent une splendeur unique à la rivière. Les Montagnais habitaient le long de ses rives. Ils avaient donné le nom de Uauiapukut, ou Kauiapukut, rivière à remous.


Cette rivière parcourt les forêts boréales composées de conifères. Cette rivière très prisée au début du siècle a fait l’objet de tractations entre les blancs et les Montagnais. Le partage de la rivière ne fut pas équitable pour ce peuple autochtone.

Reconnue pour être parmi les 7 rivières du Québec ayant un potentiel de capture du saumon le plus élevé, la rivière Godbout est aussi reconnue pour la chasse.
Autrefois, les coureurs des bois fréquentaient la rivière en quête de fourrure. Aujourd’hui, une ZEC occupe 70 km de la rivière Godbout. On peut y pêcher du saumon et de la truite mouchetée. Cette portion devenue par le fait même privée, une autre partie de la Godbout reste cependant accessible au public.

Panorama-2