Le village

 

godbout3Le village de Godbout avec ses 316 citoyens logés sur 204 km2 est l’un des plus anciens villages de la Côte-Nord. On y retrouve le nom Godbout dans le journal « Relations des Jésuites » de 1670. Avant cette époque, un comptoir de traite y fut maintenu durant près de deux siècles. Lieu d’origine de Mgr Napoléon Alexandre Labrie, évêque du diocèse de la Côte-Nord, grand visionnaire qui contribua à l’essor de l’éducation et au développement du contexte sociopolitique de la région.

Un autre personnage, résidant de Godbout, Napoléon Alexandre Comeau, cet homme aux multiples talents : trappeur, géologue, naturaliste, médecin, devient de son vivant même, un être de légende du fait de ses exploits. À Godbout, que ce soit à la rivière ou à la mer, la pêche y est l’activité majeure. Ce village côtier, enchâssé dans une baie profonde est protégé des grandes mers du golfe Saint-Laurent. Un traversier relie la Côte-Nord à la rive sud du Saint-Laurent. Ce village propose un enchaînement visuel, passant des flèches de sable au cap rocheux du mont Caburon.