All your dreams may come true with automatenspiele. All the variety of modern gambling is waiting for you!Écologie Nature au Canada

Enjeux environnementaux mondiaux du Canada

Le changement climatique est l’un des plus grands problèmes environnementaux mondiaux du Canada, mais le pays fait également face à plusieurs autres menaces. La pollution de l’air, la fonte des glaciers et la pollution par les sels de voirie sont tous des problèmes. En 2017, un incendie de forêt dévastateur en Alberta a détruit des milliers de maisons et causé des millions de dollars de dommages. Ces questions et d’autres continueront vraisemblablement d’influer sur les politiques environnementales du Canada. Mais malgré ces menaces, le gouvernement du Canada a pris des mesures pour protéger l’environnement du Canada.

Bien que le réchauffement climatique soit une préoccupation depuis le début du développement industriel, le Canada fait tout son possible pour réduire ses émissions. Bien que les niveaux de pollution aient diminué de 30 % ou plus au cours des 20 dernières années, le problème persiste. Bien que le Canada soit un important exportateur de pétrole, il n’est pas à l’abri des impacts des changements climatiques. Sa plus grande industrie d’exportation a mis en place des mesures pour s’assurer qu’elle reste durable, mais il existe encore de grands bassins de déchets contenant des produits chimiques dangereux qui mettent en danger la faune et contribuent aux pluies acides.

Le gouvernement fédéral travaille actuellement à améliorer ses politiques environnementales . En fait, le Canada est un membre fondateur de la Climate and Clean Air Coalition. Son objectif est d’éviter d’autres impacts importants sur la qualité de l’air. Il a également une politique environnementale forte et a participé activement à divers forums internationaux pour faire connaître ses politiques environnementales. Ce n’est pas une rue à sens unique – nous devons travailler ensemble pour protéger la planète.

Le Canada doit renforcer sa politique environnementale

Bien que la politique environnementale du Canada ait remporté des succès considérables au cours des 25 dernières années, il reste encore beaucoup à faire pour améliorer son bilan environnemental. Dans certaines régions, les émissions de substances toxiques ont chuté jusqu’à 30 %. La qualité de l’eau et de l’air s’est améliorée. Cependant, certaines grandes villes souffrent encore d’une mauvaise qualité de l’air, et le Canada demeure l’un des principaux pollueurs au monde en termes de volume. Et les politiques climatiques du Canada doivent être renforcées pour s’assurer que le secteur des sables bitumineux reste en activité.

Le gouvernement canadien devrait continuer d’être un chef de file dans l’approche multilatérale de la pollution. Dans le même temps, il devrait prendre des mesures défensives à domicile. En prenant des mesures pour protéger ses ressources naturelles, le Canada fait également sa part dans la lutte contre les changements climatiques. D’ici 2020, il canalisera 100 milliards de dollars par an vers les pays les moins riches. S’il ne le fait pas, il peut se retrouver dans une situation éthique difficile. Il y a d’autres problèmes environnementaux mondiaux auxquels le Canada devrait s’attaquer.

L’augmentation des températures est un problème environnemental mondial évident. Alors que l’extraction de pétrole et de gaz est essentielle à une économie prospère, l’augmentation de la température de la planète est un enjeu clé dans la lutte contre le changement climatique. Cela est particulièrement vrai si les sables bitumineux ne sont pas protégés de la montée des mers. Les sables bitumineux sont une cause majeure de pollution de l’air dans d’autres parties du monde. Mais les militants pour le climat et d’autres détracteurs désignent l’augmentation de la température comme le plus alarmant de tous les problèmes environnementaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *