Monstre dans le Lac Canada

Au Québec, online casino bonus ohne einzahlung sofort de légendes. La Côte-Nord n’y échappe pas.

Au début du siècle, entre Godbout et Baie-Trinité, il y a 5 heures de canot à faire. Suffisamment pour que des histoires viennent hanter les voyageurs.

Il y a, paraît-il, un monstre marin qui n’hésite pas à avaler les voyageurs en canot. Des pêcheurs l’ont déjà vu. Il aurait le corps et la taille d’un bœuf, mais avec une gueule énorme ! Il mesurerait plus de quatre-vingts pieds de long. D’ailleurs, Zéon Labrie l’a vu passer non loin de l’Isle-aux-Grues, la bête est passée comme une branche morte sous le bateau !

En 1872, Thouz Mead, son épouse et un ami sont partis veiller à quelques milles chez le plus proche voisin à Baie-Trinité. Ils sont disparus avec la barque. On ne les a jamais retrouvés ! On prétend que le monstre les a attaqués et dévorés !

En règle générale, dans les descriptions, nous parlons d’une créature de 13 à 15 mètres de long, noire, avec une “bosse” sur le dos, flottant régulièrement à la surface et disparaissant dans les profondeurs. Cependant, en 1961, des pêcheurs ont repéré deux cerfs-volants et en 1994, quatre personnes de deux bateaux en ont même observé trois.

Au 18ème siècle, il y a eu des cas de disparitions de personnes et d’animaux près du lac, et en 1995, plusieurs personnes ont été témoins de la disparition d’une vache qui broutait à une centaine de mètres du rivage, et une créature rampante a traîné la vache vers le l’eau, laissant une trace sanglante.

Dans les années trente du XXe siècle, le «serpent» était accusé de la disparition de deux étudiants de l’Université de Sherbrooke, mais il n’est pas nécessaire de parler de la preuve exacte de sa «culpabilité», peut-être qu’ils se sont simplement noyés, bien que le bateau cassé trouvé sur le rivage a été détruit par des coups comme un énorme marteau – très probablement la queue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *